Les molécules actives

Acide Trichloracétique


 


Qu’est-ce que l’acide trichloracétique ?


L’acide trichloracétique,  plus communément appelé TCA, est un agent de peeling dermatologique utilisé pour traiter les altérations situées dans le derme papillaire. L’acide trichloracétique n’apparait pas à l’état naturel. C’est une molécule synthétique artificielle réalisée depuis le Moyen-Âge. Depuis la fin du 19ème siècle, l’acide trichloracétique est obtenu grâce à une méthode de distillation.
Indiqué spécifiquement pour le rajeunissement, les rides, la pigmentation ou encore les cicatrices d’acné, l’évolution technique de cette molécule permet une utilisation avec une grande maîtrise.

Le TCA sert principalement à la formulation des peelings moyens mais il peut être utilisé dans les 3 types de peelings selon sa concentration :

  • Dans les peelings superficiels, sa concentration sera inférieure à 15%.
  • Dans les peelings moyens, sa concentration variera de 18 à 30%.
  • Dans les peelings profonds, la concentration fluctuera entre 30 et 50%.

Afin de connaitre la concentration optimale à utiliser, chaque individu doit être évalué en fonction du résultat à obtenir mais également du phototype.
Bien que le TCA puisse produire une inflammation plus ou moins profonde selon les degrés de concentration, il n’existe aucune toxicité systémique de par son absence de pénétration intravasculaire ainsi que par son absence de potentiel allergisant. Malgré ceci, quelques précautions seront à prendre après une intervention à l’acide trichloracétique. Il sera alors nécessaire de protéger la zone traitée par un écran total et déconseillé de réaliser un acte au TCA en période estivale ou 2 mois avant toutes éventuelles expositions solaires.


Ses vertus ?


Les peelings au TCA sont utilisés pour traiter les altérations du derme papillaire. Cette technique universelle au TCA est popularisée pour le traitement des rides, les hyperpigmentations de type lentigo ou mélasma ou encore les cicatrices d’acné.
Quel que soit le mode de maniement de l’acide trichloracétique, ses vertus restent identiques pour l’ensemble des peelings au TCA.
Le TCA coagule les protéines de l’épiderme, entraînant le givrage de la peau (couleur blanchâtre) au moment de l’application. Il accélère le renouvellement des cellules au niveau du derme et stimule précisément la production de collagène en entraînant un phénomène de collagénèse.
L’utilisation de TCA permet l’amélioration de la texture cutanée, un aspect lissé de la peau, l’éclat et l’éclaircissement du teint mais il agit également sur les rides et ridules ainsi que la fermeté et le maintien de la tonicité dermique.

Le TCA possède également des vertus sur la pigmentation. Il permet de traiter, entre autre, les mélasma, le vieillissement cutané photo-induit ou l’héliodermie ou encore les cicatrices en creux de type cicatrices d’acné.


Pour qui ?


L’utilisation de cette molécule est idéale pour les personnes souhaitant améliorer la texture de la peau, éliminer les taches, atténuer les rides ou raffermir les tissus. Elle permet de corriger rides et ridules, relâchement cutané, tache de vieillissement ou liées au soleil, taches de rousseur, pigmentations hormonales, cicatrices d’acné ou superficielles et pores dilatés.

Les peelings au TCA, tels que le Cosmo Peel ou encore le Chelated Lotion, pourront être appliqués à la fois sur le visage, le cou, le décolleté ou encore les mains. Le choix d’un peeling au TCA doit être défini selon le patient, son phototype mais également sa facilité ou non à assumer la phase de desquamation et d’érythème post-peeling.

Cette molécule doit être utilisé sur des patients disciplinés respectant les prescriptions ou encore la photo protection solaire obligatoire.


Haute performance